ado

De l’’enfance à l’adulte, les sens en éveils, je passe des caps.

Caps internes, caps externes.

Je ne suis ni enfant, ni adulte,

Ni beau, ni laid,

Le corps déformé…inégal.

Je suis en mutation.

Je veux tout, je ne veux rien.

J’obéis, je désobéis.

J’accepte, je refuse.

Je suis rebelle.

Je ne fais rien, je suis une larve.

 J’ai de la chance, cette mutation s’appelle, la crise d’adolescence…

Alors, je me coule dans le moule puisque l’on tolère ce changement.

Je teste la vie de bohème d’un ado boutonneux !

Les années ont passé, le jour de la naissance adulte est arrivé …

Je ressemble enfin à quelque chose de fini …

L’adolescence, passage intense d’une vie à l’autre,

Qu’on a inventée pour justifier un manque d’autorité.

M.D.T