la nature

Si la vie a souvent besoin

Que l’on y mette du sien

Il faut savoir cueillir

Ce qu’elle a à nous offrir.

 

Posons les yeux au-delà des grilles,

La nature est sous notre nez.

Soyons émerveillés,

Nous la respecterons.

 

Elle fourmille de vie,

Dedans, dehors.

Et nous rappelle à qui le sait,

Que sa présence nous est précieuse.

 

Regardez brave gens

Ce que je suis, et pourtant…

Dans mon antre se vautre les déchets,

Jetés là, depuis maintenant

Voire parfois des années.

Qu’ai-je donc fait pour mériter cela,

Moi qui suis le poumon ici-bas.

Des millions d’années à me régénérer

Et toujours là  à vous oxygéner .

 

Oyez brave gens, venez purifier,

Car qui me respecte, se respecte.

Qui me voit, se voit.

Qui m’aime, s’aime.

C’est aussi simple que ça !

M.D.T